#VaccinationCovid
Par ERHR Bretagne | 3 mai 2021

Un ensemble de documents accessibles à tous est mis en ligne par le secrétariat d’état chargé des personnes handicapées afin d’expliquer la vaccination:

L’Agence régional de Santé recommande pour les personnes avec un antécédent d’épilepsie :

  • De renforcer la surveillance post-vaccinale pour les résidents épileptiques pendant les 48H suivant l’injection avec suivi de la température et de la clinique.
  • De prévoir un protocole individualisé avec le médecin de la structure ou le médecin traitant prévoyant l’administration de paracétamol en cas de survenue de fièvre dans la suite de la vaccination (en l’absence de contre-indication de la personne au paracétamol et avec une vigilance particulière sur les interactions médicamenteuses)
  • Pour les résidents ayant un antécédent connu d’épilepsie sévère, évaluer avec le médecin traitant l’indication d’une prescription systématique de paracétamol à dose efficace pendant les 48 H suivant l’injection, en l’absence de contre-indication au paracétamol, ceci pour éviter l’ascension thermique qui peut favoriser des crises convulsives.